La maison du scorpion de Nancy Farmer



NANCY FARMER
La maison du scorpion
EDITIONS Ecole des loisirs (Medium) - PARU EN 2016 - 461 PAGES 


El Patròn a cent quarante ans et il est l'homme le plus puissant du monde. Il règne sans partage, depuis son luxueux palais décoré de son emblème, le scorpion, sur Opium, ce nouveau pays créé au XXIe siècle, entre le Mexique et les États-Unis, entièrement dédié à la culture du pavot et à l'enrichissement des trafiquants de drogue. Quand il mourra, il emportera dans sa tombe ses richesses mais aussi ses serviteurs, sa maisonnée, comme les pharaons et les anciens rois chaldéens. Mais, pour l'heure, El Patròn n'a pas l'intention de mourir. Il veut vivre neuf vies, comme les chats et les démons. C'est à cela que servent les clones, des réservoirs d'organes jeunes et sains, des presque humains que l'on décérèbre à la naissance. El Patròn est si orgueilleux qu'il a exigé que Mattéo, son clone, fasse exception à la règle et grandisse avec son cerveau. Le problème, c'est que, quand on a un cerveau, on s'en sert.


Ma chronique :

J'ai été très intriguée par cet ouvrage et je remercie les éditions Ecole des loisirs pour ce partenariat qui m'a enchanté ! Il s'agit de l'histoire atypique de Matt, né en tant que clone d'El Patròn, baron de la drogue âgé de 140 ans. Ce jeune garçon est traité comme un moins que rien, comme du bétail par les proches qui l'entourent et l'ignorent. Mais Matt, contrairement aux précédents clones du patriarche, possède encore toutes les facultés de son cerveau et se rend compte de la situation dans laquelle il vit et du statut qu'il subit alors que rien ne le distinct d'un humain ordinaire. Élevé par Célia qui lui a tout appris de la vie, il va se voir embarquer dans une aventure qui le dépasse totalement, une aventure qui a le prix de sa vie. Au milieu de ce Mexique austère, où la drogue est reine, on suit ce jeune garçon depuis l'enfance jusqu'aux portes de l'âge adulte. Les personnages sont chacun uniques, avec leurs caractères et leur importance dans le déroulement de cette intrigue qui tient le lecteur en haleine et constamment sur ses gardes pour la vie de Matt qui est détesté par tous. Le style de l'auteure est accrochant, voir addictif, simple mais efficace. Les pages se tournent à une vitesse assez soutenue, alors que quand on voit le nombre de pages et l'épaisseur de l'ouvrage, on se dit qu'il nous falloir un petit temps pour le finir mais il se dévore littéralement ! Le personnage de Matt évolue avec les âges, d'abord enfant naïf élevé par une maman de substitution attentionnée, il va découvrir la cruauté humaine, son pouvoir charismatique hérité d'El Patròn et espéré se faire respecter par ses paires. Un héros attachant, que j'ai hâte de continuer à suivre dans le deuxième volet de cette aventure, déjà présent dans ma pile ! Un roman entre la science-fiction et la dystopie, qui ravira le public cible des adolescents mais également les adeptes du genre. Ne vous fiez pas à sa couverture simpliste et peu attirante, car le récit qu'il y a à découvrir à l'intérieur en vaut le détour ! Comment Matt va-t-il sauver sa peau alors qu'il est destiné à rendre El Patròn presque éternel... A lire sans hésitation !


4 commentaires:

  1. Tu me donne très envie de découvrir ce roman. Je note :)

    RépondreSupprimer
  2. Sérieux, il a l'air super intéressant et atypique. Je le note dans un coin, parce que je suis très intriguée, merci pour cette découverte ;)

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre à l'air original et j'ai bien envie d'en savoir plus :)

    RépondreSupprimer
  4. L'univers a l'air assez original, du coup, je suis assez curieuse. Merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer

Merci pour ta réaction littéraire !